Archives de catégorie : Offres d’emploi

Le GANIL propose un CDD en développement d’instrumentation faisceau

Le GANIL propose un poste d’ingénieur de recherche sur le development et l’exploitations de systèmes d’instrumentation faisceau et de spectromètres. Ces systèmes sont essentiels pour le déroulement des expériences de physique menées avec les faisceau d’ions.

Une connaissance de la physique des faisceaux d’ions, de l’optique des lignes de transfert et des techniques de détection et d’identification des faisceaux sont attendues.

Plus d’informations sur le poste sont disponibles dans l’annonce jointe.

GANIL has an opening for a research engineer on the development and operation of beam instrumentation systems and spectrometers. These systems are essential for the conduct of physics experiments with ion beams.

Knowledge of ion beam physics, beamline optics, and beam detection and identification techniques are expected.

More information about the position is available in the attached announcement

Post-doctorat en physique des accélérateurs au CERN

English version below

L’optimisation du transfert des faisceaux de protons entre le Proton Synchrotron (PS) et le Super Proton Synchrotron (SPS) du CERN est un enjeu important dans ces deux accélérateurs. En particulier la minimisation des pertes d’intensité est cruciale pour augmenter les performances des faisceaux utilisés au SPS et au Large Hadron Collider (LHC).

De telles pertes sont en partie causées par la désadaptation longitudinale entre le PS et le SPS. Une réduction supplémentaire de l’émittance longitudinale contribuerait à réduire ces pertes.

Pour ce faire, des modèles analytiques et des simulations seront utilisés pour étudier la dynamique du faisceau. Des mesures sur les accélérateurs permettront ensuite de fournir des paramètres permettant stabiliser et réduire les pertes du faisceau. Enfin des méthodes d’optimization des paramètres pourront être introduites et exploitées dans les accélérateurs.

La date limite pour les candidatures est fixée au 23 janvier 2023, plus de détails sont disponibles dans l’offre ci-dessous (en anglais).

Optimizing the proton beams transfer between the Proton Synchrotron (PS) and the Super Proton Synchrotron (SPS) at CERN is an important issue for both accelerators. In particular the minimization of intensity losses is crucial to increase the performance of the beams used at the SPS and the Large Hadron Collider (LHC).

Such losses are caused in part by longitudinal mismatch between the PS and SPS. Further reduction in longitudinal emittance would help reduce these losses.

To accomplish this, analytical models and simulations will be used to study the beam dynamics. Measurements on accelerators will then provide parameters to stabilize and reduce beam losses. Finally, methods to optimize the parameters can be introduced and exploited in the accelerators.

The deadline for applications is January 23, 2023, more details are available in the offer below.

Le projet EuPRAXIA propose douze projets doctoraux

Le projet EuPRAXIA vise à developer les technologies d’accélération laser-plasma en Europe. D’importants travaux de recherche et développement doivent être menés sur les lasers, sur la conception et l’optimisation des infrastructures de recherches ainsi que les applications de cette technologie.

Pour mener à bien ces développements, 12 projets doctoraux sont proposés au sein des différents partenaires académiques et industriels du réseau: INFN (Italie), Université de Liverpool (Royaume-Uni), CIVIDEC…

La date limite des candidatures est le 31 janvier 2023. Les informations détaillées sont disponibles sur le site dédié du réseau EuPRAXIA (lien ci-dessous).

Post-doctorat en accélération laser-plasma

Version française ci-dessous / French translation below

Post-doctoral position in laser-plasma acceleration

The DACM (Department of Accelerators, Cryogenics and Magnetism), a department of Irfu at CEA Saclay, is strengthening its team working in the field of laser-plasma acceleration.

The department is seeking a post-doctoral fellow to develop numerical simulation codes for the design of a Futur Accélérateur Laser-Plasma à Électrons (FALPE).
The successful candidate will be responsible for the development of the accelerator model and simulation codes and will participate in the design and implementation of accelerators for this project.

More information about the offer is available in the attached document on the page.

Post-doctorat en accélération laser-plasma

Le DACM (Département des accélérateurs, de cryogénie et de magnétisme), département de l’Irfu au CEA Saclay, cherche à renforcer son équipe travaillant sur le domaine de l’accélération laser-plasma.

Le département propose un post-doctorat portant sur le développement de codes de simulations numériques pour la conception d’un Futur Accélérateur Laser-Plasma à Électrons (FALPE).
La personne retenue sera responsable du développement des codes et modèles de l’accélérateur et participera à la conception et à la mise en oeuvre d’accélérateurs dans le cadre de ce projet.

Plus d’informations sur l’offre sont disponibles dans le document joint sur la page.

Assistant-e Ingénieur-e en exploitation d’accélérateur

Dans le cadre des concours Ingénieurs et Techniciens du CNRS, l’Institut de Chimie Physique (ICP) à Orsay ouvre un poste d’assistant-e ingénieur-e pour l’exploitation du laser à électron libre CLIO.

La personne sélectionnée devra assurer l’exploitation de l’accélérateur, sa maintenance et son suivi opérationnel, en lien avec les responsables techniques et scientifiques.

D’autre part elle aura pour mission de développer de nouvelles solution d’automatisation et de mesure pour les deux plateformes CLIO et ELYSE.

Plus d’informations sur le poste sont disponibles dans le document joint sur la page.

Plus d’informations ainsi que les modalités du concours CNRS sont disponibles sous le lien cnrs.fr/concours-it

Responsable de produits aimants supraconducteurs et pulsés

SigmaPhi recherche un ou une ingénieur-e ou docteur-e en mécanique ou électrotechnique pour un poste de chef de produits en aimants supraconducteurs ou aimants pulsés.

Le poste est situé à Vannes dans le Morbihan, avec des déplacements réguliers en France et à l’international.

Plus de détails peuvent être trouvés sur la page web de l’offre en lien ci-dessous, ou en contactant l’adresse email recruitment@sigmaphi.fr

Chaire de professeur junior en interaction laser-plasma

Version française ci-dessous / French translation below

Junior Professor Chair in laser-plasma at CNRS

The CNRS in France will very soon open a Junior Professor Chair related to « New perspectives in physics of laser-matter interaction in high or ultra-high-intensity regime ».

The project includes 4 years of salary for the chair, 200 k€ for the project and 120 k€ for a PhD grant. After the chair, this position is aimed to become a permanent Director of Research position at CNRS.

The host laboratories are : the Laboratoire pour l’Utilisation des Lasers Intenses (LULI) and the Laboratoire d’Optique Appliquée (LOA), located at the Institut Polytechnique de Paris (IPP), a world-class Institute of science and technology at Palaiseau.

The candidate is supposed to conduct the following activities related to the chair program :
– Teaching on laser-plasma interaction at the IPP (40 hours/year)
– Participate and conduct a research program (experimental, theoretical or numerical) related to laser-matter interaction in high or ultra-high-intensity regime

If you are interested in this position and would like more information on how to apply to this position contact :
– LULI : Patrick Audebert (patrick.audebert@polytechnique.fr) or Sébastien Le Pape (le-pape.s@bureau.luli.polytechnique.fr)
– LOA : Stéphane Sebban (stephane.sebban@ensta.fr) or Jerome Faure (jerome.faure@ensta-paris.fr)

Chaire de professeur junior en interaction laser-plasma au CNRS

Le CNRS ouvrira prochainement une Chaire de Professeur Junior sur le thème  » Nouvelles perspectives en physique des interactions laser-matière en régime de haute ou ultra-haute intensité « .

Le projet comprend 4 ans de salaire pour la chaire, 200 k€ pour le projet et 120 k€ pour une bourse de thèse. Après la chaire, ce poste a vocation à devenir un poste permanent de directeur de recherche au CNRS.

Les laboratoires d’accueil sont le Laboratoire pour l’Utilisation des Lasers Intenses (LULI) et le Laboratoire d’Optique Appliquée (LOA), situés à l’Institut Polytechnique de Paris (IPP), un institut de science et technologie de classe mondiale à Palaiseau.

Le candidat est censé mener les activités suivantes liées au programme de la chaire :
– Enseigner sur l’interaction laser-plasma à l’IPP (40 heures/an).
– Participer et conduire un programme de recherche (expérimental, théorique ou numérique) sur l’interaction laser-matière en régime de haute ou ultra-haute intensité.

Si ce poste vous intéresse et si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur la manière de postuler à ce poste, contactez :
– LULI : Patrick Audebert (patrick.audebert@polytechnique.fr) ou Sébastien Le Pape (le-pape.s@bureau.luli.polytechnique.fr)
– LOA : Stéphane Sebban (stephane.sebban@ensta.fr) ou Jerome Faure (jerome.faure@ensta-paris.fr)

Post Doctorats au Synchrotron SOLEIL en instrumentation faisceau

English version below

Deux post-doctorats en instrumentation faisceau sont ouverts à SOLEIL, la source de lumière synchrotron française, au sein du groupe Diagnostics et Synchronisation.
Ces deux postes s’inscrivent dans le cadre du projet d’upgrade majeur de l’anneau de stockage d’électrons qui vise à augmenter la brillance du faisceau de photons fourni aux lignes de lumière.

Diagnostics pour le nouveau booster

Le premier poste porte sur la conception des différents outils de diagnostics pour le profil et l’émittance transverse du faisceau d’électrons au sein du futur booster de SOLEIL.
Le travail se focalisera sur l’étude et le design de ces diagnostics, ainsi que sur d’éventuels tests sur la machine actuellement en opération.

Diagnostics photons pour l´anneau de stockage

Le second poste porte sur la conception des nouveaux X-ray Beam Position Monitor (XBPMs) pour l’anneau de stockage de SOLEIL. Les nouveaux instruments devront être capable de gérer l’augmentation de brillance prévue dans le cadre de l’upgrade.
Le travail portera sur le design et le prototypage de ces nouveaux instruments, ainsi que sur leur test dans l’anneau de stockage actuel.

Two post-doctoral positions in beam instrumentation are open at SOLEIL, the French synchrotron light source, within the Diagnostics and Synchronisation group.
These two positions are part of the major upgrade project of the electron storage ring which aims at increasing the brightness of the photon beam supplied to the beam lines.

Transverse diagnostics for the booster’s upgrade

The first position concerns the design of various diagnostic tools for the profile and transverse emittance of the electron beam within SOLEIL’s future booster.
The work will focus on the study and design of these diagnostics, as well as on possible tests on the machine currently in operation.

Photon BPM for the storage ring

The second position concerns the design of new X-ray Beam Position Monitors (XBPMs) for the SOLEIL storage ring. The new instruments will have to handle the increased photon brightness expected from the upgrade.
The work will focus on the design and prototyping of these new instruments, as well as their testing in the current storage ring.